La désimpro

Le coaching

Vidéo Pitch CFEE #1 Le Toblerone et la commode

J’ai le plaisir de collaborer avec le CFEE Paris, un super programme qui mêle innovation, intrapreneuriat et mentorat ! On y réalise des projets ambitieux, réellement soutenus par les sponsors, et qui se concrétisent à grande échelle auprès des entreprises partenaires (comme ODDO BHF pour la dernière promotion).

C’est dans ce cadre que j’ai réalisé une série de 6 vidéos, an amont des coachings de groupe, pour préparer les participants à pitcher leur solution auprès de leur Direction !

Ce n’est pas souvent que je me prête à cet exercice de parler seule devant ma webcam, mais cela m’a en fait beaucoup amusée ! Chaque vidéo a été réalisée en 1 à 2 essais, sans coupure, ni montage, ni texte, mais avec un plan préalable, afin de dérouler un fil rouge cohérent entre les 6 séquences. Si celle-ci vous plaît, alors je serai ravie de vous partager les prochaines !! :-)

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Le dernier webinar de l’année 2020 !

               Cliquez sur l’image pour accéder à la page de l’événement sur le site de notre partenaire.

 

La prise de parole représente pour beaucoup d’entre nous du travail et du stress – et avec la visio, nous devons encore repenser nos présentations, qu’il s’agisse d’un entretien avec un client ou d’une rencontre networking.

Cet atelier propose un tour des bonnes pratiques en matière de communication orale, d’écriture de pitch, et d’aisance.

Nous parlerons de comment trouver une accroche, dérouler un fil rouge et conclure sur une action engageante de la part de l’auditoire.

Et parce qu’il s’agit d’un atelier participatif, vous aurez l’occasion – si vous faites partie des heureux volontaires tirés au sort – de pitcher (1 à 3 minutes) à votre tour devant les autres participants, puis d’être débriefé par le groupe et la formatrice.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

[Spotlight] MakeSense « Prendre la parole, l’art du pitch entrepreneur ! »

PITCH TRAINING – Apprendre à pitcher comme un pro !
[Cliquez sur l’image pour vous inscrire]

Vous avez besoin de répéter votre pitch, d’apprendre à l’incarner, le mémoriser, le répéter sans stress ni « par-cœur », ou tout simplement de l’écrire à partir d’une page blanche ? Alors cet atelier devrait vous intéresser !

Préparez vos questions, nous commencerons par 30 minutes d’échange sur l’aspect théorique et technique de la discipline.

Ensuite, nous aurons 1h interactive pendant laquelle vous aurez peut-être la possibilité de pitcher ! Nous choisirons quelques volontaires pour prendre la parole et vous serez débriefé par le groupe ainsi que moi-même. N’hésitez pas à préparer votre discours (1min30) et profitez-en pour repartir avec plein de bons conseils sur votre travail d’orateur !

Ce webinaire est proposé par Béatrice Doradoux. Béatrice a créé La Désimpro, un organisme de formation et coaching. Ses missions se divisent en deux grands axes :

  • côté startups et entrepreneuriat elle intervient sur toutes les thématiques du pitch et du storytelling, en passant par le médiatraining
  • côtés grands groupes elle diffuse cette « philosophie startup » et aide les équipes à mieux communiquer à tous les niveaux.

Son petit plus ? Une pédagogie basée sur l’oralité et l’improvisation.

Retrouve toutes les ressources de makesense au pitch sur spot.makesense.org

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Pitch Training

 

 

 

 

 

 

La semaine prochaine, on commence tout doucement le déconfinement… Et pour éviter la déconfiture, je vous propose de vous remettre en jambe avec un petit atelier Pitch training ouvert à tous et gratuit !
Ce ne sera pas une formation, bien que j’apporterai évidemment des tips et des réponses à vos questions ! Il s’agira d’un atelier où vous aurez l’occasion, pour les volontaires, de partager / tester une courte présentation : de vous, de l’état de votre projet, de votre pitch, de votre discours d’après-crise, de votre mot de retrouvailles à vos équipes, de votre proposition de télétravail durable à remonter à votre hiérarchie… Bref, venez avec votre sujet, partagez-le-nous et profitez-en pour vous tester à blanc, sous quelques regards bienveillants autant qu’encourageants. 
[RDV mercredi 13/05 – 15h-17h – le lien sera envoyé après inscription]

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Apprendre à pitcher son projet ! en partenariat avec Intermines

Atelier en partenariat avec le Réseau Intermines
Actuellement ouvert aux extérieurs en conservant le tarif Mines (150€ pour 2 soirées de 19h à 21h les mardis 16 et 23 octobre 2018 – prise en charge par un plan de formation entreprise possible)
=> Pour ce faire, inscription par email à carrieres@inter-mines.org
=> Plus d’information sur le site d’Intermines

Objectif : Repartir de ces deux séances avec un pitch fini qui vous ressemble, que ce soit pour vous présenter vous-même, votre parcours, ou l’un de vos projets.
Descriptif :
Découvrez votre profil d’orateur et venez vous challenger sur vos capacités à vous exprimer avec charisme et répartie. Par une communication authentique et personnalisée, invitez vos interlocuteurs à s’engager avec vous.
En une accroche percutante, puis des phrases raisonnantes et bien amenées, vous devez susciter ou récupérer l’intérêt de votre public.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

“Comment je suis devenue formatrice en communication orale”

Article Les Echos Start du 20/04/2017. Propos recueillis suite à une interview de leur partenaire, Bloomr.

"J’ai d’erreurs parcours j’ai chance faire tôt m’en remettre vite !"

 

TÉMOIGNAGE // Après des études de commerce, Béatrice Doradoux, 27 ans, a créé son propre métier : formatrice en communication orale. Elle revient pour nous avec beaucoup d’humour et de recul sur son parcours.

Au lycée, j’ai suivi la filière Scientifique et alors que j’ai été une élève brillante toute ma scolarité, je rate complètement ma terminale, faisant ma crise d’ado un peu sur le tard. Moi qui me voyais en prépa physique-chimie, je me dis que je ferais mieux de rater mon bac pour avoir une deuxième chance… Et bien je n’ai pas réussi à le rater, même avec 6 en maths !

Entre-temps, psychologiquement, j’avais réglé mes problèmes, mais avec une terminale aussi mauvaise, je n’ai pas eu d’autres choix qu’un IUT de Génie Biologique, option Agronomie, où j’ai parlé tracteur et repiquage pendant un an… Puis, je suis partie en Irlande faire du woofing pour mon stage de fin d’année et j’ai eu une révélation : cet univers n’était pas fait pour moi.

J’avais déjà évoqué mon envie de faire de la publicité à mes parents, mais ils m‘avaient plutôt conseillé de trouver un “vrai métier”. Toute ma famille est fonctionnaire et ça a joué énormément parce qu’ils sont tous frileux par rapport au système de l’entreprise. J’ai fait une demande pour entrer en IUT de publicité, sans trop y croire mais en réalisant un dossier béton pour expliquer mes motivations et mes savoirs-faire, et ça a marché !

Rencontre avec le mal-être au travail

Je fais un stage chez Publicis en 1ère année et je me rends compte qu’en agence de pub, ce ne sont pas les créatifs qui décident des créations à réaliser, mais les commerciaux. Je décide du coup de faire une école de commerce.

Pendant mon année de césure, je fais 6 mois de stage chez l’annonceur et 6 mois de stage en agence pour être bien sûre que c’était ce que je voulais faire. Et là, je découvre le mal-être au travail, au point qu’il m’est arrivé d’en pleurer le soir en rentrant de mon stage, l’angoisse intersidérale !

En parallèle de cette expérience, je commence à prendre des cours d’improvisation théâtrale. Je mesure la différence entre mes ateliers d’impro qui ne sont que bienveillance, joie et lâcher-prise, et le quotidien dans cette agence de pub. Je réalise que les tensions dans l’entreprise sont liées à cette incapacité à communiquer avec bienveillance.

Je décide donc de mettre à profit le temps qu’il me reste pour travailler sur mon projet de faire de la formation par l’improvisation. Je fais mon stage de fin d’études dans le domaine, j’utilise mon mémoire en guise de business plan et je me lance quelques mois avant d’avoir mon diplôme en poche. Pendant les premiers mois, j’ai cumulé des jobs d’hôtesse et le RSA pour payer mon loyer, tout en lançant le site internet, le catalogue, etc. Petit à petit, l’activité a commencé à décoller.

Apprendre directement sur le terrain

Aujourd’hui, je travaille en tant que formatrice en communication orale. J’interviens pour des entreprises, des particuliers, des associations, des écoles… La communication, c’est le plus petit dénominateur commun de toutes problématiques et dans tous les domaines : management, commercial, relationnel ou encore gestion des conflits.

Et pourtant, on n’est pas armé pour prendre en main ces sujets. On n’a pas appris l’art oratoire à l’école, ce que je déplore. Je redonne des techniques à ceux qui n’en ont pas, soit parce qu’ils ne les ont pas apprises, soit parce que certains éléments de leur vie leur ont fait refouler leur charisme d’orateur.

J’ai fait le choix de ne pas me certifier en coaching et d’apprendre directement sur le terrain en expérimentant. Certaines structures valorisent encore l’acquisition d’un diplôme mais je pense que ce dernier permet surtout aux coachs d’acquérir plus de légitimité pour eux-mêmes, et donc d’aisance avec leurs stagiaires. C’est quelque chose de prendre en main une personne et de lui dire qu’on va l’aider à améliorer certains aspects de sa vie !

Finalement, j’ai fait plein d’erreurs dans mon parcours mais j’ai eu la chance de les faire très tôt donc de m’en remettre vite ! Les choix que l’on fait à 18 ans ne déterminent pas toute notre vie… Il n’y a aucun choix de carrière qui soit absolument définitif.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone